Arnaud Montebourg en visite à l’usine Oxxo de Cluny

Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg était en déplacement officiel à Cluny ce lundi 30 septembre où il a notamment visité l’usine Oxxo, récemment reprise par le groupe algérien Cévital.

Reprise par le groupe algérien Cévital à la fin du mois de mai au terme de plusieurs mois de redressement judiciaire, l’entreprise Oxxo de Cluny accueillait en ces murs le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg ce lundi 30 septembre 2013.
Analysant les difficultés de l’entreprise au regard de la faiblesse du marché de la construction de logements en France et en Europe, le ministre a estimé que la pérennité d’Oxxo devait passer par l’exportation de ses produits à l’international, en s’appuyant « sur la puissance de son actionnaire » Cévital.

En marge de cette visite, le chantre du « Made in France » s’est également félicité d’avoir conservé l’entreprise, son outil industriel et une partie de l’emploi en France, affirmant avoir des garanties de la part des nouveaux propriétaires d’Oxxo que l’usine restera à Cluny. Une annonce qui a toutefois été relativisée par l’annonce du groupe Cévital de vouloir construire une nouvelle usine en Algérie, trois fois plus grande que celle de Cluny, selon la presse algérienne citée par France 3 Bourgogne.

Invités à rencontrer le ministre, les représentants syndicaux n’ont pas souhaité participer à la réunion, signe que « le dialogue social fonctionne bien ici », selon Arnaud Montebourg cité par le Journal-de-Saône-et-Loire. De leur côté, les élus CGT d’Oxxo pointaient les « 110 personnes devenues des privées d’emploi, écartées de leur poste de travail »suite au rachat de l’entreprise par le groupe Cévital, dans un communiqué publié sur le site Mâcon-infos.

De son côté, le député de la circonscription Thomas Thévenoud signalait que Cluny n’était pas qu’un « paysage de carte postale » mais bien « au coeur de la France industrielle ».
Le préfet de Saône-et-Loire, ainsi que le maire de Cluny Jean-Luc Delpeuch (arrivé à vélo), le président du Conseil général Rémi Chaintron et le conseiller général du canton Jean-Luc Fonteray, étaient également présents lors de cette visite ministérielle très suivie par la presse locale et nationale.

Soyez le premier à publier un commentaire.