Un Center Parc à 30 km de Cluny

L’information a fuité dans la presse depuis le début de la semaine, mais elle n’a été officiellement annoncée que vendredi matin : un Center Parc va prochainement sortir de terre sur la commune du Rousset, à 30 km de Cluny.

Le projet d’implantation d’un Center Parc en Saône-et-Loire par le groupe Pierre-&-Vacances, propriétaire de la marque, avait été dévoilé par le Conseil général lors de sa session du 3 février 2012 (en même temps que le projet Cluny IV, entre autres). Plusieurs sites étaient alors en compétition, notamment dans le Charolais-Brionnais, mais également autour de Cluny (Saint-Bonnet-de-Joux et le bois de Gaud, près de Saint-Gengoux-le-National, étaient évoqués).
Finalement, c’est le site de l’étang du Rousset près de La Guiche, entre Sigy-le-Chatel et Mont-Saint-Vincent, qui a été retenu par Pierre-&-Vacances pour y implanter son sixième Center Parc français.

C’est donc à nouveau lors d’une session du Conseil général que l’annonce officielle de ce choix a donc été faite hier, vendredi 28 septembre 2012, bien que France 3 Bourgogne puis le Journal de Saône-et-Loire aient dévoilé l’information dès lundi soir, relayée ensuite par plusieurs médias locaux.

Située à exactement 28 km de Cluny sur la route de Montceau, la commune du Rousset a été choisie par le groupe de tourisme sur la base d’un cahier des charges très précis (forêt de résineux, présence d’un lac ou d’un étang, faible déclivité du terrain…), où plusieurs arguments ont joué en sa faveur, notamment sa situation géographique. Pierre-&-Vacances souhaitait en effet implanter son nouveau village « à moins de deux heures des grandes agglomérations de la région lyonnaise et de la Suisse » et « à moins d’une demi-heure d’un échangeur autoroutier ».
Au centre du triangle routier Mâcon-Chalon-Paray, le site du Rousset est ainsi accessible par les sorties d’autoroute de Mâcon-Sud et Chalon-Sud, puis par les sorties RCEA de Saint-Bonnet-de-Joux et Saint-Vallier. Identifiée dès les premières prospections, puis éliminée de la short-list des sites visités, cette localisation a finalement été retenue suite à l’échec des négociations avec les propriétaires des autres domaines, qui n’ont pas voulu céder leurs terrains à Pierre-&-Vacances.

Le projet développé en Saône-et-Loire comprend la création de 400 cottages (soit 2000 lits) et d’un espace aquatique « Aqua mundo » de 11000 m2 couverts, coeur du concept de Center Parc.

L’impact économique annoncé par Pierre-&-Vacances en Saône-et-Loire s’annonce important, tant pendant le chantier (qui durera deux ans), que pendant l’exploitation du site ouvert 365 jours par an : 250 à 500 emplois seraient mobilisés par la construction, puis environ 300 emplois directs (à temps complet pour 60 % d’entre eux).
En phase d’exploitation, le groupe touristique estime ses achats aux fournisseurs locaux à environ cinq millions d’euro par an (producteurs, artisans, prestataires de loisirs, alimentation de la chaufferie bois…) et des retombées fiscales à hauteur d’un million d’euro par an (taxes d’urbanisme, foncières et de séjour).

Avec un flux estimé de 400 à 500 familles par semaine, c’est l’ensemble de la région qui profitera ainsi de ce nouvel équipement touristique majeur, dont vraisemblablement Cluny et sa région, située à 30 mn du futur Center Parc.

Soyez le premier à publier un commentaire.