Décès de Danielle Mitterrand

Danielle Mitterand, veuve de l’ancien président de la république, est décédée cette nuit à l’âge de 87 ans. Elle avait été hospitalisée à Paris vendredi dernier pour une insuffisance respiratoire. Elle sera enterrée ce samedi à Cluny, aux côtés de sa soeur Christine Gouze-Rénal, compagne de Roger Hanin, décédée elle aussi à 87 ans le 25 octobre 2002.

Depuis ce matin, les réactions se multiplient sur internet : le Journal de Saône-et-Loire rappelle que “le père de Danielle Mitterrand (née Gouze), directeur d’école, avait trouvé refuge à Cluny après avoir été révoqué en 1940 par le gouvernement de Vichy pour ne pas avoir dénoncé les élèves juifs de son collège”. Tout comme Le Parisien, il signale que c’est “à Cluny que Danielle Mitterrand rencontra le capitaine Morland, alias François Mitterrand, alors recherché par la Gestapo”.

Engagée très jeune dans la Résistance, elle épouse celui qui deviendra président de la République dès 1944, à l’âge de 20 ans. Le site internet de 20 minutes publie une photo du mariage (sa robe avait été réalisée par des couturières de Cluny), dans un diaporama qui lui est consacrée. François Mitterrand décédera le 8 janvier 1996 à l’âge de 79 ans.

Sur son site internet, France 3 Bourgogne publie plusieurs photos de “la vie bourguignonne de Danielle Mitterrand”, dont celle de sa demeure familiale (la villa Romada, rue Berthy-Albrecht). Le site internet annonce également la diffusion exceptionnelle du documentaire “François Mitterrand, une vie en Bourgogne” demain soir, mercredi 23 novembre, à minuit sur France 3 Bourgogne.

Le journal Le Figaro rappelle son attachement à sa soeur Christine, productrice et épouse de Roger Hanin, dont la mort, en 2002 “la terrassera”. Dans le même article, le quotidien souligne le caractère militant de Danielle Mitterrand, notamment grâce à fondation “France-Libertés” créée en 1986. Elle avait fait du droit d’accès à l’eau son dernier combat.

Les réactions locales sont également nombreuses. Ainsi, dans le Journal de Saône-et-Loire, Etienne Moulron, fondateur de la Maison du rire et de l’humour, rend hommage à l’ex-première dame de France, qu’il avait accueilli dans son magasin il y a quelques années. “Je garderai d’elle le souvenir d’une femme engagée, courageuse et volontaire qui avait bien compris le monde fracassé dans lequel nous vivons” souligne E. Moulron, “ambassadeur porteur d’eau” pour sa fondation, et qui a également réédité le livre “Clessy-les-Vignes” de son frère Roger Gouze, portrait satirique de la vie quotidienne clunisoise.

De son côté, Arnaud Montebourg fait part sur son blog de sa “très vive émotion” à la disparition de Danielle Mitterrand. Le président du Conseil général souligne notamment “le lien qu’elle ne cessait d’entretenir avec Cluny, sa ville d’origine et les habitants de la Saône-et-Loire dont elle ne cessa jamais d’être proche”, et son image “de force et de conviction peu commune dans la vie publique”.

Le journal de 13h de TF1 s’était déjà rendu à Cluny ce matin pour recueillir les premières impressions des Clunisois.

Enfin, les sites internet de Ouest-France et du magazine Le Point, ainsi que FranceTV infojeanmarcmorandini.com et Closer annoncent que Danielle Mitterrand sera enterrée à Cluny, et non pas à Jarnac aux côtés de son époux.

Danielle Mitterand en novembre 2005 (photo : Kenji-Baptiste OIKAWA sous licence CC pour Wikipedia).

Ses obsèques seront célébrées à Cluny ce samedi 26 novembre 2011 : “Un hommage public sera rendu de 13h30 à 14h30 dans le parc de l’abbaye. A l’issue de cet hommage, l’inhumation aura lieu au cimetière de Cluny. Cette inhumation est publique”, a précisé la mairie de Cluny sur FranceTV info, indiquant que “les fleurs sont acceptées, de préférence des roses blanches”.

Soyez le premier à publier un commentaire.