Installation : Anne Poivilliers à l’abbaye de Cluny

Jusqu’au 17 septembre 2017, Anne Poivilliers installe “For, Fari, Fatum” dans la chapelle Saint-Martial de l’abbaye de Cluny. Avec cette oeuvre créée spécialement pour l’abbaye de Cluny, l’artiste plasticienne crée un écho entre la quête de l’oubli, la mémoire, et les traces laissées par le temps sur les murs de la chapelle.

C’est un vortex de filaments de calque, figé au coeur du clocher de l’Eau bénite : “For, Fari, Fatum” est né d’un crayonné blanc sur une feuille noire, qui fige un chaos énigmatique dont on ne sait pas très bien ce qu’il va advenir. “Chaque calque est une cicatrice”, indiquait l’artiste lors du vernissage, “toutes les cicatrices de notre temps, guerres, conflits, mauvaises pensées, toutes ces meurtrissures se concentrent là […] dans cet espace de recueillement”.

L’installation de l’oeuvre dans le monument n’a pas été de tout repos pour l’artiste, qui avait préparé son travail en atelier pendant plusieurs semaines : “Techniquement, ce qui a été le plus prenant pour moi, a été de trouver l’équilibre de cet état instable. Tout est tellement lié que chaque tension que je créais pouvait risquer de déstabiliser tout”. Au dernier jour de son installation, Anne Poivilliers raconte qu’une femme est venue la saluer : “je lui ai expliqué que c’était compliqué, et elle m’a répondu que c’était normal, à Cluny tout est toujours compliqué”.

Enfin, expliquant le titre de son oeuvre “For, Fari, Fatum”, l’artiste explique qu’il signifie “chanter l’oracle, le destin”, comme un écho aux moines de l’abbaye qui, il y a des siècles, chantaient des psaumes dans cette chapelle. Ce vortex pourrait donc, aussi, être une vibration chantée figée dans l’espace, traversant les époques et les civilisations.

L’installation est à voir jusqu’au 17 septembre 2017 dans la chapelle Saint-Martial, sous le clocher de l’Eau bénite de l’abbaye de Cluny, dans le cadre de la visite du monument. Entrée gratuite pour les journées du patrimoine les 16 et 17 septembre 2017.

0 commentaires sur “Installation : Anne Poivilliers à l’abbaye de Cluny”

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *