La légende de la fontaine aux croix

En ce jour de l’Ascension, il faut raconter la légende la fontaine aux croix près de Cluny qui passe pour donner la mort à qui la boit, mais peut aussi donner mari à la jeune fille venant y pratiquer un rituel ancestral.

Transmise de mère en fille, la légende raconte que sur les hauteurs de Cluny, en Bourgogne, non loin de l’abbaye millénaire qui fit fortune et pouvoir de ses moines il y a bien des siècles, coule une source aux pouvoirs magiques depuis des temps plus anciens encore.

Elle trouve sa résurgence dans le bois de Bourcier, auprès d’un hêtre centenaire. Chaque année le jour de l’Ascension, les jeunes filles désireuses de se marier dans l’année devaient monter en pèlerinage à la source pour planter dans son lit une petite croix faite de branchages et d’herbes trouvés aux alentours. Elles étaient ainsi assurées de trouver l’amour dans l’année même. Le lieu devint ainsi naturellement “la fontaine aux croix”.

A quel moment ce culte païen fut-il christianisé par les puissants moines installés dans la vallée de la Grosne quelques kilomètres plus bas, nul le ne sait vraiment. Des chroniques du XVe siècle font état à son emplacement d’un ermitage dédié à Sainte-Radegonde. Amusante coïncidence, c’est l’une des seules saintes a avoir été canonisée par la croyance populaire et non par le pape en personne. Tout comme le vieux hêtre, l’ermitage a disparu aujourd’hui.

Mais la légende ne s’arrête pas là. Elle raconte également que quiconque boirait l’eau de la source trouverait la mort. Miraculeuse et mortelle à la fois, la fontaine aux croix détiendrait donc deux puissants pouvoirs.

Autour de la source pousse de la bourdaine, un petit arbuste dont l’écorce passe pour être un puissant purgatif. Ceci expliquerait peut-être cela. À moins que cette mortelle réputation n’ait été à nouveau propagée par une église soucieuse de faire cesser un culte païen ?

Dans ces légendes, rien n’est jamais certain. Allez donc vous faire une idée vous-même, la fontaine aux Croix se trouve sur le GR76D, à 3 km de l’ancienne gare de Cluny, direction Montmain (175 m D+).

  • En bibliothèque : Les mystères de Saône-et-Loire, par Alain Lequien (De Borée Editions, 430 pages, 2009, 24 €)
  • Sur internet : http://vivrevouivre.over-blog.com

Soyez le premier à publier un commentaire.