10 millions de visiteurs pour ClunyLand !

Trois ans à peine : c’est le temps qu’il aura fallu au parc reconstituant la cité médiévale de Cluny pour gagner son pari du dix millionième visiteur ! Et tout n’a pas été simple pour ce projet que d’aucuns ont qualifié d’infaisable.

On se souvient des débats houleux lors de l’enquête publique préparatoire fin 2042, des augures qui annonçaient la désertification de la "vraie" ville de Cluny ou encore des activistes qui ont été jusqu’à occuper les toits en ruine de l’ancienne usine pour éviter sa démolition au profit du parc d’attraction.

Et pourtant, à l’instar de tant d’autres utopies, le parc qui transporte ses visiteurs dans le Cluny de l’an 1095 est bien là, et rencontre un franc succès, avec plus de 10 000 visiteurs en moyenne chaque jour. Le parc a même frôlé la saturation le 29 juin 2047, à l’occasion de la première représentation de son spectacle nocturne "Pierre & Paul 2, le retour", avec près de 40 000 entrées, son record historique.

Certes il y a eu des ratés au démarrage. La technologie ultra-moderne utilisée n’a pas toujours été exempte de bugs, et la société Delos, propriétaire du parc, n’avait encore jamais conceptualisé un tel projet avant.
À Cluny même, dans la ville "historique", les avis sont partagés : certains chantent les louanges ce parc d’attraction qui a libérée la ville des touristes et leurs nuisances (circulation, saleté, tapage nocturne…) tout en offrant un emploi précaire à tous les jeunes non qualifiés du territoire ; quand d’autres regrettent la fermeture des petits commerces locaux au profit des grandes surfaces entourant le parc, et rappellent avec nostalgie le temps où la ville n’était pas qu’un calme dortoir pour employés du parc.

Du sommet du clocher des Bisans qui domine ClunyLand, les responsables du parc restent loin de ses cloche-merle et envisagent déjà la suite : couvrir la cité d’un dôme bioclimatique géant pour en contrôler le moindre degré et permettre aux touristes de déambuler en short 365 jours par an.

@Daren_Goiwann

 

Réagissez !