Le Haras Palace Cluny ouvre ses portes

Après quatre ans de rénovation, l'hôtel de luxe installé dans l'ancien Haras national de Cluny est prêt à accueillir ses premiers clients, à l'occasion du 72e congrès mondial des chirurgiens dentistes.

Construits à partir de 1806 sur les ruines de l'ancienne église abbatiale, les haras nationaux de Cluny s'étendent sur une parcelle de plus de seize mille mètres-carrés, en plein cœur du bourg médiéval.
Conservés dans leur état du 19e siècle, ils n'ont subit que de petites restaurations ponctuelles, conservant ainsi tout leur cachet. L'endroit était donc rêvé pour y implanter un complexe hôtelier luxueux, après le départ des dernières activités équestres en novembre 2027 (la majorité des chevaux ayant déserté les écuries dès les années 2010, bien qu'une activité touristique ait perduré encore une quinzaine d'années).

Rachetée par la ville de Cluny 2018, l'emprise du Haras a finalement été concédée en avril 2042 au milliardaire Pierre-Vincent Barnault, pour une durée de trente ans renouvelables. A l'époque, celui-ci ne cachait pas sa fierté de faire revivre ce lieu chargé d'histoire, mais aussi une certaine appréhension face au défi architectural qui l'attendait : "Le bâtiment est en très mauvais état, il faut reprendre de façon radicale les murs, les planchers, la toiture, le tout est vraiment endommagé. Nous attendons pour fin juin [2042] un rapport sur l'état du bâtiment pour avoir un montant précis des travaux".

La restauration complète des 2 600 mètres-carrés de bâtiments (pour près de 6 000 mètres-carrés de surface totale) et de l'ensemble du parc aura donc mis quatre années, sans dénaturer l'esprit du site. Ni son tilleul bicentenaire dans la cour d'honneur, si le précieux sous-sol contenant des vestiges de l'abbaye n'auront eu à subir les affres de ce chantier hors-norme.

Aujourd'hui, les 55 chambres de l'hôtel de niveau "palace" bénéficient d'une situation de prestige et d'un confort exceptionnel, allié au design contemporain créé par le cabinet d'architectes Ghorez & Emondeur. Le centre de conférences situé au cœur du site, le biocluster qui s'installera très prochainement dans l'ancienne maison du directeur, et la brasserie ouverte à tous au pied du clocher de l'Eau bénite, seront autant d'atouts pour ce nouveau pôle d'attraction au cœur de la cité-abbaye de Cluny.
L'organisation mondiale des chirugiens-dentistes ne s'y ait pas trompée, en choisissant le Haras Palace Cluny comme lieu d'accueil de son prochain congrès mondial.

@Eidard_Cenfreur

 

Réagissez !